« Répétez constamment le même message » : VRAI ou FAUX ?

221ec8d7-3da4-4cdb-a019-40dbc07ba20e_640x440.jpg

On entend souvent qu’il faut toujours répéter mot à mot le même message pour convaincre les médias de l’utiliser et augmenter ses chances d’influencer l’auditoire. Mais est-ce vraiment toujours le cas ? S’agit-il d’une règle d’or ou d’une croyance sans fondement ?

Pour se préparer adéquatement à une entrevue – et pas seulement avec les médias – il faut concevoir deux ou trois messages-clés, avec pour objectif d’y référer chaque fois que possible dans nos réponses. Comme en toute chose, c’est là un exercice où l’on devient meilleur avec de la pratique, de la chance, du talent et de l’expérience !


MAIS ATTENTION…


Répéter constamment le même message à l’identique et à l’infini aura du succès, mais seulement à très court terme. Cette tactique aura tôt fait de se retourner contre le porte-parole : il donnera l’impression qu’il cache la vérité et il créera un climat de méfiance avec son interviewer. À plus long terme, répéter sans cesse les mêmes lignes de presse fatiguera ses interlocuteurs et lui coûtera de précieuses occasions médiatiques.

ALORS, COMMENT INTERVENIR EFFICACEMENT AUPRÈS DES MÉDIAS ?

Au-delà des messages, il y a une histoire. Racontez-vous une bonne histoire? Il est toujours plus facile d’imposer une bonne histoire qu’un bon message. L’une des bonnes pratiques à cet égard est de communiquer préalablement avec l’interviewer avant l’entretien. Demandez-lui ses attentes, essayez de comprendre l’histoire qu’il envisage de raconter, puis examinez les manières d’y contribuer. L’entrevue se rapprochera alors d’un processus de co-création, plutôt que d’une guerre de tranchées !

En répétant toujours et constamment les mêmes messages préformulés, le porte-parole crée lui-même le climat de méfiance si néfaste à l’atteinte de ses résultats. S’il choisit plutôt d’adapter son message – autant que faire se peut – aux besoins du média, le porte-parole développe une relation de confiance où il pourra présenter plus librement sa vision des choses.

Enfin, la répétition des messages peut être appropriée lorsque vous faites face à une crise et que vous n’avez que très peu d’information. Mais ça, nous en avons déjà parlé ici

 

*Ce texte est inspiré de l’article du PR Daily « Why ‘sticking to key messages’ is not always good advice »  écrit par Wojtek Dabrowski et publié le 21 juillet 2016.


Partagez cet article