Oscars 2016 : relations publiques et tapis rouge

687fd70f-5efb-45ef-b6e5-2075b4f0940f_640x440.jpg

La plus grande opération de relations publiques du monde de l’abondance et du glamour a lieu ce dimanche. Depuis quelques années, on s’intéresse de plus en plus à l’attention portée aux enjeux sociaux dans cet événement haut en couleur et en paillettes. À quoi peut-on s’attendre cette année ?

#OscarSoWhite

La 88e soirée des Oscars qui se tient ce dimanche 28 février a une saveur particulière. Depuis que certaines personnalités ont scandé haut et fort l’absence de mises en nomination provenant de minorités visibles, les appels au boycottage se sont multipliés. L’Académie a réagi en modifiant ses termes d’admission afin de donner une nouvelle saveur aux nominations pour les prochaines années.

Nous pouvons tout de même nous attendre à des commentaires relatifs à cette polémique de la part de l’animateur afro-américain de la soirée, l’acteur et comédien Chris Rock, ou encore des récipiendaires et des présentateurs de la soirée.

Discours engagés

En tant qu’artistes et modèles populaires, les acteurs font régulièrement le choix de se positionner en faveur de certaines causes. On peut penser à certains enjeux de prédilection que sont l’environnement et les changements climatiques, le féminisme et les droits des homosexuels. Tenant souvent un discours plus à gauche, la communauté artistique souhaite utiliser son poids médiatique pour influencer les décisions politiques. Les galas québécois deviennent également de plus en plus un espace de diffusion des propos engagés.

Pour la cérémonie de cette année, nous pouvons certainement nous attendre à ce que Leonardo DiCaprio (s’il l’emporte enfin) utilise cette tribune pour parler des droits des peuples autochtones et de l’importance de la préservation de l’environnement, deux causes qui lui tiennent à cœur. 

Ainsi, au-delà des tenues extravagantes, du marathon d’entrevues, des performances scéniques et de l’humour grinçant de l’animateur, les artistes ont compris depuis longtemps que les événements de ce genre sont le lieu idéal pour devenir un exemple d’engagement populaire et, par le fait même, de s’attirer encore plus la sympathie du public. On peut donc en conclure que, même si l’apparence demeure primordiale, les paroles et les engagements sont aussi de plus en plus valorisés. 


Partagez cet article