5 trucs pour bien présenter un conférencier

Choisir-RP.jpg
Que ce soit lors d’un gala, lors d’un séminaire ou pendant une journée de formation, l’introduction d’un invité au micro est sans contredit l’un des aspects les plus importants pour marquer le rythme et établir l’ambiance. Rien n’est plus décourageant qu’un présentateur qui vous déclame le curriculum vitae du conférencier comme s’il lisait sa liste d’épicerie ! Pour vous éviter d’endormir toute une salle à votre tour, voici quelques trucs :


1. INFORMEZ-VOUS SUR LES EXIGENCES DE VOTRE INVITÉ

De nombreux conférenciers ont déjà en main un texte de présentation qu’ils ont peaufiné et testé à plusieurs reprises. N’oubliez pas de demander à votre invité s’il a une préférence ou des attentes spécifiques pour sa présentation. Certains conférenciers exigent même que leur texte soit utilisé intégralement. Assurez-vous que les informations que vous transmettrez sont exactes et à jour.


2. ÉNONCEZ CLAIREMENT SON NOM ET SON TITRE

Quelle que soit la situation, n’oubliez pas de nommer clairement votre invité et d’utiliser son titre professionnel. « Notre prochain invité n’a pas besoin de présentation… », c’est vrai seulement pour celles et ceux qui le connaissent  ! Une partie de votre auditoire risque de percevoir plutôt le message suivant : « Il s’agit d’un invité connu alors nous avons supposé qu’il serait intéressant ». Pas très rassurant !


3. PRÉPAREZ LA SALLE À ENTENDRE VOTRE INVITÉ

Il s’agit tout simplement d’exprimer clairement à vos auditeurs la pertinence du prochain orateur et pourquoi il mérite leur écoute. Soyez précis et convaincant. Vous présentez une sommité ? Dites-le. La prochaine conférence sera inspirante ? Dites-le aussi. Vos auditeurs seront déjà dans le bon état d’esprit pour recevoir votre invité.


4. RACONTEZ UNE HISTOIRE, PAS UN CV

Votre invité a certainement été sélectionné pour de bonnes raisons. Plutôt que d’énumérer ses emplois ou ses diplômes, commencez pas poser une question ou raconter une anecdote à vos auditeurs. « Qui n’a jamais pensé à tout risquer pour aller au bout de ses rêves ? C’est exactement ce que notre prochain invité a fait il y a maintenant 5 ans… ».


5. SOYEZ BREF ET TOUCHANT

N’oubliez pas que les auditeurs auront naturellement tendance à vouloir partager votre sentiment à l’égard de l’invité que vous présentez. Vous avez le plaisir de connaître le conférencier ? Qualifiez votre relation et influencez l’état d’esprit des auditeurs : « J’ai rencontré notre prochaine invitée pour la première fois il y a 15 ans. Au fil du temps, nous avons eu le plaisir de travailler sur de nombreux projets ensemble. Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de fierté que je vous présente mon amie, Mme X ». Déjà, vos auditeurs partagent votre fierté et leur accueil est celui réservé à un ami et non un inconnu.

En fin de compte, c’est votre présentation qui mettra la table pour votre invité. N’oubliez pas qu’il vous appartient d’établir le rythme et l’ambiance de l’événement. Une présentation courte, précise et efficace indique à vos auditeurs qu’ils sont bien encadrés et que l’intervention à laquelle ils assisteront en vaut la peine.

 

Avant votre prochaine présentation, n’hésitez pas à consulter les liens suivants pour découvrir d’autres astuces des pros.

http://carlhausman.com/2017/04/12/how-to-introduce-a-speaker-seven-steps-for-a-smooth-transition-at-the-podium/

http://www.michaelnichols.org/introduce-a-keynote-speaker/

http://www.publicwords.com/2011/11/26/how-to-introduce-a-speaker-the-art-of-giving-and-receiving-a-great-introduction/

Partagez cet article