Captivez votre auditoire grâce à ces 5 trucs !

Captivez.jpg
Avouez-le, vous vous êtes déjà surpris à regarder votre cellulaire ou à faire vos plans pour la fin de semaine alors que vous assistiez à une conférence ou autre événement dans ce genre… Et il y a fort à parier que vous ne deviez pas être seul !

Voici quelques trucs pour vous assurer de garder votre auditoire suspendu à vos lèvres !

1. Souriez, on vous regarde !

Cela semble évident quand on est assis dans la salle, mais ça l’est moins lorsqu’on se retrouve devant le micro ! Même des conférenciers expérimentés oublient ce détail important. Pourtant, l’auditoire assimile mieux les informations provenant de quelqu'un qui semble heureux de s’adresser à lui. Faites le test : quand vous souriez, tout votre corps se détend, comme en vacances… Pensez donc à vos prochaines vacances !


2. Faites des pauses

Une déferlante de mots – surtout de façon monocorde – fait perdre l’intérêt et ramène les membres du public à leurs courriels professionnels et à leurs flux de médias sociaux. Qu’est-ce qui presse ? Les gens sont là pour vous entendre ! Insérez quelques pauses dans votre texte de manière à construire une forme d’anticipation auprès de votre auditoire.


3. Utilisez vos mains

Essayez de regarder quelqu’un qui lit un texte sans bouger… et il ne faudra que quelques secondes pour que votre esprit vagabonde vers d’autres cieux, d’autres rivages. Les gens sont là pour vous entendre, mais aussi pour vous voir ! La gestuelle des mains aide à communiquer les émotions, à conserver l’attention du public et ainsi à mieux transmettre vos messages. Faites des gestes amples et conservez toujours vos mains sous la hauteur de vos épaules (à moins de vouloir vous cacher le visage, mais ça, c’est une autre histoire).


4. Racontez des anecdoteS

Que vous choisissiez de lire vos notes ou de parler simplement ad lib, insérez toujours quelques anecdotes en rapport avec le sujet en question. Pourquoi ? Parce que c’est le moyen par excellence pour que votre public se crée une représentation mentale de ce dont vous parlez. Et pendant que cette représentation mentale occupe son esprit, votre auditeur reste captivé par votre sujet !


5. L’humour, avec modération

Rien de mieux qu’un bon rire pour détendre l’atmosphère ! Et rien de mieux qu’une mauvaise blague pour ruiner une réputation ! Alors oui à l’humour si l’auditoire l’apprécie, mais pensez-y deux fois avant de vous lancer. Et puis tiens : pourquoi pas tester cette « excellente blague » autour de vous avant de la lancer à votre auditoire ?


Partagez cet article